Les femmes de notre société sont plus que jamais confrontées à des difficultés majeures marquées par la violence, la précarité, l’isolement et surtout la discrimination.

Ces situations qui paraissent individuelles sont trop nombreuses et ne bénéficient pas de l’attention et de l’accompagnement nécessaires ; même les lois censées résoudre certains de ces problèmes ne sont guère appliquées et en tout cas difficilement.

Un statut d’un Défenseur des Droits des Femmes avec des délégués répartis sur l’ensemble du territoire doit impérativement être créé, avec des prérogatives lui permettant d’être en lien avec les services de la police, de la justice, de l’administration du travail, et des organismes sociaux…